L’Orgue allemand à Bellelay – le Grand-Orgue

L’Orgue allemand à Bellelay – le Grand-Orgue

L’école d’Allemagne du sud à l’abbatiale – manufacture KUHN

Le grand-orgue de l’abbatiale de Bellelay a été construit en 2009 par la section historique de la manufacture Kuhn. Il s’agit de la reconstitution de l’orgue de Bossard de 1721, disparu à la Révolution française.

Le grand-orgue Bossard de l’ancienne abbaye des Prémontrés de Bellelay datait de 1721 et a disparu lors de la révolution française.  Parmi les indications concernant cet instrument, l’élément le plus mystérieux était la silhouette de l’instrument. Elle était marquée sur le mur ouest, telle un mémorial, et semblait être l’expression de l’attente de sa renaissance. Outre les parties de claire-voie entreposées dans le musée de La Chaux-de-Fonds, l’on disposait de la composition originale. Celle-ci était inscrite en entier dans les archives Silbermann. 

Kuhn bénéficiait d’une connaissance précise des caractéristiques du travail de Bossard, issue de la restauration de l’orgue de Sankt-Urban dans le canton de Lucerne en 1993. L’ensemble de l’équipe a visité d’autres orgues de Bossard pour déterminer les détails de la réalisation.

Pour Wolfgang Rehn, « l’orgue de Kuhn dans le style de Bossard » est l’un des moments forts de sa carrière : « Nous avons pu appliquer pour la première fois des dizaines d’années de pratique de la restauration à la construction d’un nouvel instrument dans un style baroque authentique. Des occasions pareilles sont rares. En ce sens, je pense que ce projet fascinant est aussi un merveilleux cadeau ! »

Caractéristiques techniques de la construction et harmonisation :

Parmi les caractéristiques de construction les plus typiques de Bossard figurent entre autres :
– les tailles et la construction des tuyaux,
– les sommiers à flipots en noyer,
– les dimensions et les formes des soupapes,
– les tuyaux en bois avec des bouches en étain,
– les soufflets cunéiformes à plusieurs plis,
– une soufflerie à pompe,
– la construction des échelles et des escaliers,
– le barrage simple des panneaux latéraux du buffet avec des planches
et des détails de la traction tels que
– la dimension des rouleaux,
– les équerres en fer sur les axes majeurs,
– le style des demoiselles ;

Rigueur et liberté en même temps

L’ancienne abbaye de Bellelay n’est plus utilisée à des fins liturgiques et il n’y a pas eu de demandes musicales pour les offices. De ce fait, Kuhn a pu concevoir l’orgue en respectant des exigences très rigoureuses concernant le diapason, le tempérament et les étendues des claviers, y compris les feintes brisées. Ce projet laissait aussi de la place à la liberté artistique. En conclusion, s’il est impossible qu’il s’agisse d’un original de Bossard, c’est bien un « véritable orgue de Kuhn dans le style de Bossard ».


Illustrations sonores

Choralpartita improvisée sur Wer nur den lieben Gott lässt walten, Rudolf LUTZ – copyright Orgelbau Kuhn Männedor
Jan Pieterszoon SWEELINCK – Ballet del Grand Duca, Antonio GARCIA – copyright Fce Musique
Louis COUPERIN – Symphonie Louis Couperin, Francis JACOB
Louis-Claude DAQUIN – Noël X Grand Jeu et Duo, Sara GERBER